AlimentationBlog

En hiver… réflexes de prévention de santé

 

En hiver nous pouvons éviter (au mieux) les coups de froid, de fatigue en adoptant certains réflexes et en agissant sur tous les plans.

 

Se recentrer, être en alerte des moindres signaux que le corps nous renverra peut nous éviter bien du tracas.

 

Un accompagnement individualisé par un professionnel de santé peut être utile pour :

  • tenir compte de l’état de santé général, de la période traversée (la vie n’est pas linéaire), de l’activité (à la maison, au travail), de la vitalité à ce moment de l’année.
  • Eviter l’automédication systématique, le réflexe anti-symptomatique pour ne plus avoir mal parce qu’il faut tenir le coup, ne pas s’arrêter et surtout ne pas écouter le ou les messages du corps et du mental.

 

Alors voici quelques exemples de réflexes préventifs à adopter et à adapter selon les goûts, la tolérance alimentaire et l’état digestif.

 

ALIMENTATION

Les baisses d’énergie peuvent être liées à un manque de sommeil, mais pas uniquement. L’alimentation contribue à votre énergie, en plus ou en moins, selon la quantité et la qualité.

Il est important de bien la choisir pour y puiser les bons apports nutritifs selon la saison et varier les compositions d’assiettes pour optimiser la vitalité.

 

Alors après les fêtes de fin d’année, la galette des rois, reprendre des résolutions de santé utiles, pour se sentir bien au fil des saisons (plus facile à dire qu’à faire, certes, alors commencez petit, progressivement et durablement). Les personnes qui ont effectué des modifications alimentaires, reconnaissent avoir ressenti des effets positifs. C’est comme le sport, au début on a des courbatures, on se décourage, on voudrait abandonner mais on se sent tellement bien après.

 

Même en hiver vous pouvez manger cru (en entrée, en plat de résistance, de préférence biologique, de saison, frais, de proximité et sans conservateurs). Cela vous apportera vitamines et minéraux (à conditions que les fruits et légumes ne séjournent pas trop longtemps dans le réfrigérateur, dans ce cas, cuisez-les) et évitera la petite envie de sieste après le repas, souvent compensée par un café ou plus…

 

Des repas réguliers, légers : Favorisez le petit-déjeuner, le socle de la journée (pas de coup de pompe en matinée et pas de tentation de grignotage sucré).

 

Evitez :

  • De sauter les repas
  • Le mélangisme pour donner moins de travail à l’organise
  • Les glucides raffinés (repas préparés tels que gâteaux, biscuits, bonbons, farine blanche, sucre de table, boissons type soda) relâchés trop rapidement dans le système sanguin, ils donnent un pic d’énergie suivi d’une chute un peu brutale d’énergie (hypoglycémie)
  • Les produits industriels prêts à consommer (même cela semble pratique). Si vous n’avez pas envie de cuisiner, faites des choses simples mais faites les vous-même. Vous contrôlez ainsi les ingrédients, les quantités, la qualité des produits
  • Les aliments trop gras (type graisses saturées) longs et difficiles à digérer

 

Préférez :

  • Les fibres dont l’énergie sera distribuée progressivement et maintiendra un niveau d’énergie suffisant tout au long de la journée.
  • Les Omegas 3 pour votre équilibre nerveux (Ex : petits poissons des mers froides, noix)

 

Consommer des protéines (selon les choix de chacun)

  • végétales
  • animales en quantité raisonnable

 

Chouchouter son foie (il joue un rôle important de tri, de synthèse et de stockage) avec une alimentation dédiée et sans détox systématique comme on entend partout, pas toujours adaptée à votre état du moment.

 

Maintenir une bonne Flore intestinale

Si la muqueuse est perméable, elle ne fait plus office de barrière et encrasse l’organisme. L’immunité est réduite et les toxines sursollicitent les émonctoires principaux qui vont relayer le travail vers d’autres émonctoires et générer à la longue des problèmes de santé.

 

Des probiotiques bénéfiques pour l’immunité se trouvent aussi dans l’alimentation, par exemple, les aliments fermentés (les plus connus : choucroute crue (à base de chou), miso (à partir du soja fermenté), kéfir (boisson pétillante à partir de lait ou de jus de fruit fermenté).

Mais également l’ail (crue), l’oignon, le poireau, les topinambours, la racine de bardane ou de pissenlit.

 

HYDRATATION

L’eau et les aliments qui en contiennent.

L’eau ne sert pas qu’à faire pipi 😊 (il y a des étapes très importantes avant cela pour le cerveau, le cœur, les organes). En buvant de l’eau, pensez aux bienfaits pour votre corps.

 

Vitamines et Oligo éléments pour renforcer les fonctions immunitaires, par exemple

  • Vitamine D végétale (entre octobre et avril)
  • Zinc
  • Vitamine C, à partir du fruit de l’acérola et parfois à partir de cynorrhodon (fruit de l’églantier)
  • Vitamines A, C, E

 

Algues : Spiruline et Klamath

 

Tisanes : Romarin, éleuthérocoques, échinacée

 

EXERCICES PHYSIQUES

Bouger c’est la vie : Pratiquer une activité physique toute l’année c’est important. On court, on danse (même chez soit avec les enfants, le conjoint, les amis), on marche, on fait du yoga, du pilate,

 

RESPIRATION & RELAXATION : On n’oublie pas de respirer grand, en faisant de vraies séances pour remplir ses poumons, s’oxygéner. Et pour se relaxer pourquoi ne pas se faire masser ou pratiquer l’automassage.

 

RESPECTER SON EQUILIBRE DE SOMMEIL : Bien dormir est essentiel car le corps se régénère, se nettoie. Déterminer une heure où le rythme ralentit, ne plus être dans le faire, plus d’écran une bonne heure avant de se coucher par exemple, lire position allongée (somnolence garantie).

 

MEDITER : Repensez aux bons moments de la journée et imaginez comment vous souhaitez passer votre prochaine journée. C’est une forme de méditation, avec de l’entrainement… Si vous avez du mal à imaginer, écrivez, dessinez, c’est bon pour la mémoire en plus.

 

GARDER L’EQUILIBRE ACTION – REPOS – DISTRACTION. En hiver on ralentit le rythme (sans tout arrêter)… comme la nature sait si bien le faire. Il n’est pas toujours facile de le mettre en pratique (vie de famille, travail, obligations imposées ou qu’on s’impose). Alors on réduit tout ce qui peut l’être, on se fait aider, on répartit les tâches sous forme de jeux, ou alors on fait l’essentiel (tout ne peut être parfait). On peut aussi faire une petite sieste de 20 mn. Et enfin distraction, partager de bons moments, voir le côté positif de la vie, prendre du recul en se nourrissant de belles discussions, expositions, balades.

 

Je vous souhaite une excellente année 2019 en bonne santé globale et équilibrée !

 

Les informations sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils personnalisés.

Call Now Button